Articles overview page

Peter Mertens, président du PTB, était présent à l'émission « De Ochtend » sur Radio 1, où on l'a invité à venir parler du Top 50 des ristournes fiscales dont bénéficient les multinationales publié par le service d’études du PTB. Manifestement, la FEB n'a pas pris ce classement avec le sourire. 

Aujourd’hui, le Premier ministre Charles Michel tient son discours de rentrée gouvernementale. Un discours d’ores et déjà perturbé par une journée de réaction syndicale : des milliers de travailleurs étaient en action pour dénoncer la politique du gouvernement. Le gouvernement ne peut pas l’ignorer : ce n’est que la pointe visible d’un iceberg de mécontentement beaucoup plus profond.

Un récent sondage met le PTB à 25 % à Charleroi, ce qui représente 25 000 personnes qui disent vouloir donner leur voix au parti en 2018. Le principal défi pour la section locale carolo est maintenant de rencontrer ces 25 000 Carolos. Et de les mobiliser pour faire de Charleroi une ville solidaire.

Un récent sondage met le PTB à 28 % sur la Ville de Liège. Il y deviendrait le premier parti. Qu’en pensent son porte-parole national, Raoul Hedebouw et Sophie Lecron, cheffe de groupe au conseil communal de Liège ?

Depuis plusieurs années, les directions de la SNCB et d’Infrabel tentent de mettre des bâtons dans les roues des cheminots lorsqu’ils veulent mener des actions : recours à des juges, envois d’huissiers, de policiers sur les piquets, etc. A l’approche de la grève de tous les services publics du 10 octobre, Infrabel refuse la concertation et continue ses menaces malgré des récentes décisions de justice en sa défaveur. Le PTB dénonce ce recours croissant à la justice pour résoudre des conflits sociaux.

Nous les utilisons tous les jours : quand nous conduisons nos enfants à l’école, pour envoyer un courrier, quand on est malade… Ce sont les services publics, nos services publics.

Pour sa 8ème édition, le Top 50 des entreprises qui ne paient pas ou peu d’impôt, établi par le service d’études du PTB, montre la continuité de la politique des gouvernements successifs. Et malgré la réforme de l’impôt des sociétés, les grandes entreprises continueront à bénéficier de la générosité du gouvernement fédéral…

Partout dans le monde, le droit des femmes à disposer librement de leur corps est mis sous pression. L’Espagne et la Pologne ont récemment connu des tentatives pour restreindre très fortement le droit à l'avortement. Heureusement, une forte mobilisation a fait reculer les gouvernements. Cet été, dans l’Arkansas aux Etats-Unis, un projet de loi a vu le jour pour empêcher les femmes de décider seules d’un avortement. En Belgique, l’avortement est toujours dans inscrit code pénal. En Irlande et à Malte, il est tout simplement interdit. Se mobiliser est donc plus que jamais indispensable.

Il est l'initiateur d'une pétition du PTB qui a réuni 225 000 signatures pour baisser la TVA sur l'électricité de 21 à 6%. Au coeur du combat contre l'énergie chère en Flandre. Tom De Meester devient porte-parole néerlandophone du PTB. « Tout parti en pleine croissance a besoin de renforcer son équipe », explique Peter Mertens, président du PTB.

El Partido del Trabajo de Bélgica (PTB-PVdA) condena la violencia brutal de la policía española en Cataluña y llama al diálogo.

Pages