Photo Solidaire, Vinciane Convens

Mathilde El Bakri, députée régionale à Bruxelles :: « Je vois les inégalités tous les jours dans mon travail »

Mathilde El Bakri, 28 ans, était 2e sur la liste PTB*PVDA-go! à Bruxelles. Elle a ainsi été élue députée régionale ce 25 mai. Responsable de la maison médicale de Médecine pour le Peuple La Clé, à Schaerbeek, elle est quotidiennement confrontée aux inégalités. Au parlement bruxellois, elle portera des revendications sociales, telles que la création de 50 000 logements sociaux dans la capitale.

Invitée sur le plateau de Télé Bruxelles le soir des élections, Mathilde El Bakri a dénoncé la croissance des inégalités en Belgique et à Bruxelles, une répartition des richesses qui « se fait aux dépends des travailleurs et profit d’une minorité de la population ». Une situation face à laquelle la percée du PTB-go! est donc un signal encourageant, pour elle.

Un parcours de militante… sociale

C’est à travers son engagement pour la cause palestinienne que Mathilde El Bakri a rencontré le PTB. Très vite, explique-t-elle, elle a découvert « que ces militants se battaient contre toutes les inégalités dans le monde, mais aussi dans les entreprises, dans les quartiers, dans les écoles... »

Or, ces inégalités, Mathilde les rencontre tous les jours dans le cadre de son travail : « À l’accueil de la maison médicale, je suis confrontée tous les jours avec la réalité de nos patients : difficulté à trouver un emploi, attente d’un logement social, manque de places dans les écoles, discriminations, car on s’appelle Mohamed ou qu’on porte le foulard... Aujourd’hui, même avec un salaire, c’est dur de payer ses factures, le loyer ou les frais scolaires. Tous les jours, je me dis qu’on est en train de casser des gens qui ont un potentiel énorme. »

Face à ces constats, Mathilde El Bakri entend se battre pour des mesures fortes qui répondent à l’urgence sociale face à laquelle se trouve la capitale. Parmi elles, la question du logement occupe une place centrale, qui touche particulièrement Mathilde El Bakri.

Elle a été très active sur ce thème durant la campagne électorale, avec notamment une action le 22 février, qui voulait mettre en lumière la situation dramatique du logement à Bruxelles, et promouvoir les propositions du PTB-go! à ce sujet : « Quelque 40 000 familles se trouvent actuellement sur liste d’attente pour un logement social à Bruxelles, expliquait ainsi Mathilde El Bakri. Depuis 1989, en moyenne, seuls 49 logements sont créés chaque année, soit 685 au total. En outre, depuis 2004, 731 blocs ont disparu. » Et de plaider pour la construction de 50 000 logements sociaux de qualité.

Nul doute qu’au parlement bruxellois, Mathilde El Bakri saura être la porte-voix des nombreux Bruxellois qui luttent pour une ville plus sociale.             

Cliquez ici pour voir la vidéo de l’action du 22 février sur le logement à Bruxelles. 

Cliquez ici pour voir un court passage de Mathilde El Bakri à Télé Bruxelles le soir du 25 mai.

Cliquez ici pour lire le discours de Mathilde El Bakri lors de la réception de Nouvel an du PTB à Bruxelles.  

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.