Le PTB ouvert à une taxe des millionnaires en Wallonie et... ailleurs

Après les sorties du MR et du PS concernant un impôt sur la fortune en Wallonie, le PTB se dit évidemment ouvert au débat sur un impôt sur la fortune.
« Bien sûr, il y a des multimillionnaires en Belgique et aussi en Wallonie », réagit Marco Van Hees, spécialiste fiscalité du PTB.

« Parmi les trois milliardaires belges du classement Forbes révélé hier, deux ont élu domicile en Wallonie : Patokh Chodiev à Waterloo et Albert Frère à Gerpinnes. Mais il y a aussi parmi les plus riches de ce pays résidant en Wallonie les familles Mulliez (Auchan), Boël, de Spoelberch, Lhoist, Collinet... »

« Nous privilégions évidemment une taxe des millionnaires au niveau fédéral. Comme parti national, nous avons toujours défendu la priorité à un système d’imposition au niveau fédéral. Le MR est évidemment hostile à ce qu’on touche à ces privilégiés qu’il défend bec et ongles », précise Marco van Hees, spécialiste fiscalité du PTB.

Mais le PTB avance que si une proposition de décret devait être déposée au Parlement wallon, pour un impôt sur la fortune visant les millionnaires, pour dégager des moyens pour des investissements publics et pour répondre aux besoins sociaux des habitants, il le soutiendrait. « Il ne peut pas y avoir d’hypocrisie des partis au gouvernement aux différents niveaux de pouvoir : s’il est possible que les plus riches paient et pas les travailleurs, un parti de gauche conséquent doit le faire. »

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

OK pour une taxe des millionnaires mais bien des millionnaires et Multi-millionnaires uniquement !. Madame et Monsieur tout le monde n'arrivent plus depuis longtemps à mettre un peu d'argent de côté; cela incite à thésauriser sur leur compte bancaire même si ça ne rapporte rien. Ceci est plus que néfaste à la consommation, au commerce. Si l'on doit redresser l'économie du pays, c'est tout le monde qui doit y contribuer. Les gens de petites (déjà dans le gouffre) et moyennes (au bord du gouffre) classes ont déjà donné. Que ce gouvernement continue à "plumer" ces derniers et à louvoyer sur la participation des (plus) riches et la valse des fermetures, licenciements et délocalisations continuera...
Allons-y !! ET pourquoi pas avec une majorité de rechange du style PS-MR-PTB (puisque le CDH dit niet)... Curieux de voir le MR wallon (et même de PS à la sauce Marcourt...) voter ce genre de chose ;-))))) Vamos !!!
Les riches nous coutent trop chers, nous n'avons plus les moyens de les entretenir. Oui a une taxe des millionnaires. Et que ces revenus fiscaux ne servent qu'aux plus démunis.
Cette taxe DOIT venir de l’état fédéral et pas des régions ! Si une région anticipe "ils" n'hésiterons pas à déménager pour s'y soustraire ! Il faut de la cohérence et du courage politique. Jusqu'à présent ils n'ont fait preuve ni de l'un ... ni de l'autre ! Que ce soit dans les régions autant qu'au fédéral ! Ils (les politiques-en général-) mettent beaucoup plus d'ardeur pour mettre en route des mesures indolores pour leurs amis et pour eux même !
Aujourd'hui j'ai lu dansLla Libre qu'ils tente de réduire la taxe sur les millionnaires à une querelle communautaire. "Appliquons-le dans le sud et pas dans le nord et ainsi nous jouerons les uns contre les autres". C'est la politique à la mode Nv-A pour brouiller les pistes. La x-ième tentative pour fuir le verdict des gens. Qu'ils élisent un autre peuple si nous ne leur convenons pas, ou bien élisons un gouvernement qui porte une alternative sociale. Qui fait payer les mesures à prendre à ceux qui monopolisent ce dont nous nous avons besoin. Bob, pensionné, 68 ans, carrière complète, soudeur en pose de nuit, même pas 1300 € par mois, modéré une dizaine de fois mon salaire ou sauté plusieurs fois un index, chaque fois un sacrifice de 2%. Toujours alive and kicking. Qu'on taxe 10 fois 2% des 2% des plus riches et commençons à construire l'avenir.