Photo Solidaire, Salim Hellalet

Le PTB lance sa #GrandeEnquete à une échelle inédite

C’est à Charleroi, où le PTB a le vent en poupe, que le parti de gauche a décidé d’organiser le lancement de sa #GrandeEnquete à un an des élections communales de 2018. Cette exercice inédit de démocratie s'accompagne d'une nouvelle plateforme en ligne qui permet de transformer les électeurs potentiels en réels acteurs de changement.

« Nous sentons une sympathie grandissante pour le PTB sur le terrain », commence Sofie Merckx, conseillère communale PTB à Charleroi, à la conférence de presse pour le lancement de l’enquête électorale du PTB. « Mais cette sympathie pour nos idées, nous voulons la transformer en force pour une politique alternative, explique celle qui est aussi médecin généraliste à Médecine Pour Le Peuple à Marcinelle. Nous voulons entrer en dialogue avec tous ces citoyens qui comptent voter pour nous et surtout les mobiliser, les organiser. C'est pourquoi nous lançons une grande enquête sur Charleroi aujourd’hui auprès de ses habitants, et dans les autres grandes villes wallonnes et à Bruxelles dans les jours à venir.. A Charleroi, nous avons choisi 10 thèmes, dont le logement car c’est une thématique chère aux Carolos. Nous y avons également intégré nos propositions concrètes pour connaître l'avis des gens sur les solutions qu’ils veulent mettre en avant. Et pour lesquels ils sont prêts à mener le combat sur le net, dans les quartiers, etc. »

Des électeurs actifs, pas passifs

La démarche se veut la plus large possible. Germain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB et président de la section carolo : « Nous avons la volonté de récolter l'avis des gens à une échelle jamais vue. Notre objectif est que 7 500 Carolos remplissent l’enquête et la fassent remplir. Car nous ne voulons pas que les gens soient passifs, mais actifs. Et nous voulons trouver des experts sur des sujets que nous ne maitrisons pas forcément assez. Pour cela, nous avons besoin de connaître leur vision de la ville, leurs idées, leur expertise. Nous voulons faire émerger de nouvelles voix dans la vie démocratique carolo. Nous savons que ce projet est très ambitieux et pour le réaliser, nous avons besoin qu’un maximum de gens se manifestent. »

Germain Mugemangango (porte-parole francophone et président du PTB Charleroi), Sofie Merckx (conseillère communale PTB à Charleroi) et Liza Lebrun (responsable des sections locales du PTB de l’arrondissement de Charleroi). (Photo Solidaire, Salim Hellalet)

Pour la campagne électorale, le PTB s’est doté d’un nouvel outil digital. « Nous voulions un site qui permette d’entrer en interaction avec un maximum de gens. Nous ne voulons pas qu’ils remplissent “juste” l’enquête mais réagissent et agissent. Et utilisent notre site à leur manière, le diffuser, proposer du contenu, se l’approprient. Car nous voulons mener une campagne à une échelle inédite, jamais vue auparavant en Belgique. Les gens qui veulent devenir des acteurs de changement doivent pouvoir le faire via notre outil digital aussi. Ce site leur permettra de participer à nos activités de campagne, mais aussi et surtout à ce qu’eux-mêmes mobilisent leurs réseaux, que eux-mêmes lancent “leur” campagne », selon Germain Mugemangango, qui prend en exemple les campagnes de Bernie Sanders aux Etats-Unis, celle de Jean-Luc Mélenchon en France ou Jeremy Corbyn en Grande-Bretagne.

« Les résultats seront annoncés fin février et serviront de base à la construction du programme pour les élections communales de 2018. L'enquête est disponible en ligne et sur papier. Des équipes de membres, des collaborateurs bénévoles vont organiser leurs propres activités dans leur commune, sur les marchés, dans leur salon… et n’importe où ailleurs s’ils le souhaitent. Nous faisons appel à leur créativité ! », conclut Sofie Merckx.

Carolo ? Remplissez l'enquête sur http://charleroi.ptb.be/enqueteintro

 

Dans les jours qui viennent, d’autres villes et communes suivront Charleroi et proposeront leur enquête en ligne. Rendez-vous sur www.grandeenquete.be pour trouver l’enquête de votre commune.

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.