Image Solidaire, Benjamin Pestieau

La Belgique, seul pays d’Europe où le pouvoir d’achat baisse (même si les dividendes augmentent)

L’Institut syndical européen (ETUI) vient de sortir une étude sur les salaires. En Europe, la Belgique fait exception : le pouvoir d’achat est en baisse. Alors que les dividendes versés aux actionnaires battent des records…

« Nouveau record : une augmentation de 22 % ! » Voilà comment le journal financier De Tijd annonçait que le montant des dividendes versés par les 20 plus grosses sociétés belges cotées en bourse ont explosé en 2016. « L’année passée, les salariés belges sont les seuls à avoir vu leur pouvoir d’achat baisser en Europe », telle est la conclusion de la dernière étude de l’Institut syndical européen (ETUI). Et si on remonte à 2001, on voit que les augmentations de salaires sont très faibles en Belgique. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter vu la dernière loi votée par le gouvernement qui vise à limiter sévèrement toute possibilité d’augmentation de salaire.

Exception belge

La plupart des travailleurs européens ont vu leur pouvoir d’achat augmenter l’année passée. Dans plusieurs pays d’Europe de l’Est, cette hausse a été de plus de 5 %. Même dans les pays limitrophes, le pouvoir d’achat des salariés a augmenté : +1,61 % en Allemagne et +2,28 % aux Pays-Bas. Il n’y a qu’en Belgique que le pouvoir d’achat a diminué. De près de 1 %, soit 200 euros en moins par an pour un salaire net de 1 700 euros.

Augmentation inférieure au coût de la vie

On ne le voit pas forcément sur notre fiche de paie directement. On a l’impression que notre salaire a un petit peu grimpé. Mais cette petite augmentation est inférieure à la hausse du coût de la vie. Résultat : nous perdons en pouvoir d’achat. Cette situation est le résultat direct de la politique du gouvernement Michel. D’une part, il couvre les multinationales du pays en cadeaux en tout genre. De l’autre, il comprime au maximum nos salaires. Il a encore fait voter une loi début janvier pour tenter de limiter au maximum toute augmentation de salaire. Dans les mois qui viennent, partout dans le pays, les négociations sur les salaires démarrent dans les différents secteurs de l’économie et dans les entreprises. Les salariés du pays tenteront d’inverser cette tendance.

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Plus d'excuse,se gouvernement fédéral doit dégager immédiatement!!!!!
se gouvernement aurait du sauter il a longtemp mais mon on laisse faire alors a quand la révolte les gens on peur quoi mais battez vous si vous vous voullez garder un semblent de vie déscente , si charlot 1e me foutrait pas d argent dans sa poche ( sur et certain) sa irait mieux et encore il et tellement idiot qu il sait les difficulter qui fait subir au gens , de plus avec les gens on du mal a payer leur taxe mais lui s en fout l élètriciter peut augmenter il sera payer mais pence pas au autre , plus je le vois plus je le trouve menteur et son nez s allonge de plus en plus
Qui représentera les retraités ?
les intérims doivent attendre avant de toucher et de payer ses factures, pire en faisant de l'intérim on peut être radié du chômage (se fait après x mois) car pour ce gouvernement de "merde" on a pas de contrats malgré qu'on travaille; on diminue les salaires (bloque)ma mère ne sait plus s'en sortir, elle va plus aux courses, moi c'est galère pour retoucher mon argent d'intérim, bref ce sont tous des escrocs, on ne veut plus de ces "ordures" au gouvernement qui ne visent que se faire un capital monstrueux sur le dos des bas salaires (sous 2000euros)il faut faire radié ses "mafieux, menteurs, manipulateurs" etc...JE ne sais pas m'affilier au ptb, j'ai pas les moyens ,ni le temps mais je voterai pour vous(espérons que vous continuerai à taxer les riches et augmenter les pauvres salariés et pensionnés après les élections si vous passer!!!