Photo Solidaire, Salim Hellalet

Au pays des profiteurs

Le dernier livre de Peter Mertens, président du PTB, est sorti en français. « Au pays des profiteurs » dresse le constat d’une société malade. Mais le livre apporte surtout des pistes pour en sortir.

Commandez-le dès maintenant ici

« Le récit hallucinant dans les méandres croisés du monde de l’argent et du monde politique a fait bondir beaucoup de lecteurs. Et le livre a immédiatement reçu un prolongement à la télévision avec les nouvelles “affaires” (Publifin, Kazakhgate,...) ce qui le rend d’autant plus actuel », explique David Pestieau, vice-président du PTB, à propos du dernier livre de Peter Mertens, paru l’an dernier en néerlandais (sous le titre « Graailand »).

« Au pays des profiteurs » montre la vivacité de la résistance sociale et avance une politique d’espoir. 

L’élite accapare, accumule et profite comme jamais auparavant. Des multinationales et des millionnaires impunis cachent des milliards d’euros dans des firmes boîtes aux lettres et des paradis fiscaux. Des politiciens surpayés ouvrent largement les portes entre le monde politique et le monde des affaires. La crise ? Quelle crise ?

La crise est pour ceux d’en-bas, affirme la caste dirigeante, et elle augmente les taxes et gèle les salaires. Ne vivrions-nous pas au-dessus de nos moyens ? Entre-temps, l’argent tout juste imprimé coule vers de nouvelles bulles spéculatives jusqu’à ce qu’elles éclatent de nouveau.

Peter Mertens donne un grand coup de pied dans la fourmilière. Dans « Au pays des profiteurs », il offre une alternative aux prophètes de la peur comme Trump ou Le Pen. Il montre la vivacité de la résistance sociale, présente les « new kids in town » et avance une politique d’espoir. Car plus l’élite cupide sème la misère, plus elle récolte la colère. « Au pays des profiteurs » est un livre qui vous brûle les mains. Saisissez-vous en et transmettez la flamme.

Téléchargez ici l’épilogue du livre en PDF, paru dans le dernier Solidaire
« Graailand », la version originale d’« Au pays des profiteurs », s’est vendue à plus de 12 200 exemplaires en Flandre, se classant ainsi n° 1 des ventes des livres de non-fiction. Il bat d’ailleurs le record de « Comment osent-ils ? », le précédent livre de Peter Mertens. Lancé à Anvers (photo), il arrive maintenant en français. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)

 

Où trouver le livre
Le livre est en vente au prix de 20 euros sur www.ptbshop.be, dans les secrétariats provinciaux du PTB ou au 171 bd M. Lemonnier, 1000 Bruxelles.

Article publié dans le magazine Solidaire de janvier-février 2018Abonnement.

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Un livre d'une rare clarté...à mettre entre toutes les mains surtout des syndicalistes...et ceux qui se réclament de "gauche"....
Même si démenti par ceux à qui cela profite, jamais autant de richesses n'ont été produites de par le monde. Jamais autant d'inégalités n'ont été générées de par l'accaparement de ces richesses aux seuls profits d'une minorité. Et ce, avec la complicité des gouvernements qui abusent d'outils ultralibéraux. Pour preuve, entre autres, la progression des indices boursiers depuis la pseudo crise ....ces indices, tous, ont plus que doublés depuis la crise. Le nombre de riches et super riches à augmenté dans les mêmes proportions. Alors que dans le même temps il n'y a jamais eu autant d'inégalités ni autant de destructions sociales.