Photo Solidaire, Sophie Lerouge

Actions et grève dans le Hainaut : « Face à la peur, la solidarité »

Photo Solidaire, Sophie Lerouge

« Face à la peur, nous voulons opposer la solidarité », tel était le message des organisations syndicales du Hainaut qui étaient en action ce lundi 23 novembre.

Les actions et grèves ont été bien suivies dans toute la province et en particulier dans la région de Charleroi, du Centre et Mons. Elles ont touché des entreprises de la métallurgie, de l’industrie, des services, de la distribution, du secteur verrier, de la chimie, des administrations, des services publics....

Les actions se sont déroulées dans un double souci. A la fois ne pas solliciter les forces de l’ordre et à la fois continuer à marquer son opposition à l’agenda antisocial du gouvernement.

« Le débat sur l’avenir doit continuer »

« Le gouvernement n’a pas décidé de faire un moratoire sur son agenda antisocial »

Bien entendu, les événements liés aux attentats de Paris étaient sur toutes les lèvres. Les gens sont choqués par les actes barbares qui ont été commis à Paris. Mais en même temps, « nous refusons de faire le jeu des terroristes en baissant la tête. Le débat sur l’avenir doit continuer. D’autant plus que le gouvernement n’a pas décidé de faire un moratoire sur son agenda antisocial », explique un délégué.

« Les piquets étaient nombreux et compte tenu des circonstances, ils étaient fournis en militants », explique un responsable syndical. « En même temps, ils étaient bien organisés et représentaient des concentrations 500 fois plus petites que les concentrations liées aux match de foot de ce week-end », ajoute-t-il.

Germain Mugemangango, président du PTB au Hainaut est également satisfait de la journée : « Beaucoup de travailleurs sont inquiets face aux récents événements. Mais ils sont aussi convaincus que la forte mobilisation d’aujourd’hui peut constituer un avertissement pour le gouvernement. Ils n’accepteraient pas que celui-ci profite de la situation pour faire passer en force avec de nouvelles mesures antisociales. »

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Bien joué Camarades de bien montrer que nous ne sommes pas tous doupes de leurs tromperies ,recevez tous mes félicitations et mes salutations combatives.