Actualités

La ministre de la Santé Maggie De Block veut économiser 900 millions d’euros dans les soins de santé, entre autres en multipliant par deux, trois, voire plus, le prix d’une certain nombre de médicaments. Le PTB et Médecine pour le Peuple ont décidé d’organiser une action d’envoi de carte postales à la ministre pour l’interpeller. Les réactions ont été nombreuses, en voici quelques unes.

250 étudiants participent à la bloque collective organisée par Comac, le mouvement étudiant du PTB. Leur leitmotiv ? Étudier ensemble pour réussir ensemble.

Les médicaments plus chers, qu’en penses-tu ? Médecine pour Le Peuple et le PTB appellent tout le monde à envoyer une carte de Nouvel An accompagnée d’un message personnalisé à la ministre de la Santé, Maggie De Block.

Ce matin, un dossier basé sur un rapport anonyme d'anciens travailleurs de Médecine pour le Peuple a été publié dans le journal « L’Echo ». Médecine pour le Peuple (MPLP) réfute totalement ces affirmations.

Les employeurs pourront désormais licencier les malades de longue durée sans indemnités, suite à l’une des réformes de la ministre de la Santé. Saskia Deceuninck, médecin à Médecine pour le Peuple, témoigne : certains de ses patients sont déjà inquiets et stressés, et ça ne fera qu’empirer.

Le gouvernement Michel a imposé 9 milliards d'euros d'« efforts budgétaires » – lisez, d’austérité – sur les deux seules années 2015 et 2016. Mais le déficit n'a été diminué que d’environ 100 millions d’euros. Mais où est donc passé l'argent de l'austérité ?

Dans une interview pour les journaux du groupe Sudpresse, Raoul Hedebouw explique une partie du programme du PTB. « Marx à la sauce belge », titre l'article. Mais au fond, qu’est-ce que cela signifie aujourd’hui, être marxiste au 21e siècle ? Réponse avec le président du PTB, Peter Mertens.

516 euros par minute. C’est le montant que touchent certains mandataires de l’intercommunale Publifin. « Inadmissible », réagit Damien Robert, du PTB, qui demande la fin des jetons de présence dans les intercommunales et l’élection directe des président(e)s d’intercommunales.

« Il faut dénoncer de manière implacable la cupidité et l’avidité de la caste politique en Europe. Je ne vois pas pourquoi nous devrions laisser cette critique à l’extrême droite. Et je suis convaincu que si l’on veut faire barrage aux Marine Le Pen, Filip De Winter et consorts, il faut un "parler vrai" de gauche, un langage de gauche très fort. » C'est ce que dit Peter Mertens, président du PTB, dans cet entretien, dans lequel il assène en effet à l'establishment quelques crochets… du gauche.

L’année 2016 sera définitivement celle d’attentats terroristes qui nous touchent au plus près. Berlin est en deuil aujourd’hui. Après Paris, Bruxelles, Nice, Saint-Étienne-du-Rouvray, Istanbul, Bagdad, Le Caire … Que faire contre le terrorisme ? Comment gagnerons-nous la lutte contre Daech ? Une analyse écrite durant l’été mais toujours d'actualité. 

Pages