Actualités

Il est désormais clair que la transaction pénale élargie a été votée sous la pression de deux lobbies agissant en parallèle : les diamantaires et la filière kazakh. Or deux vice-Premiers ministres du gouvernement Michel y ont joué un rôle central : Jan Jambon et Didier Reynders. Vu la gravité des faits et l'implication des partis traditionnels, le PTB demande à ce que la commission d'enquête à ce sujet s'ouvre également aux groupes non reconnus.

Pour l’équipe de négationnistes climatiques que Donald Trump a mis aux commandes de la politique américaine de l’environnement, les scientifiques doivent laisser la place aux charlatans payés par les multinationales des énergies fossiles. 

La majorité des Français ne veulent heureusement pas de l’extrême-droite de Marine Le Pen, qui a quand même recueilli 34,5 % des voix exprimées. Malgré l’extrême défiance à l’égard du banquier Emmanuel Macron – avec une abstention et un nombre de votes blancs records –, beaucoup ont voté pour faire barrage au Front National. Loin d’un vote d’adhésion, le bulletin Macron a été un vote par défaut. Le combat contre le programme austéritaire du nouveau président commence.

L’état de Wallonie était en débat ces derniers jours au Parlement wallon. Le Ministre-Président Paul Magnette en a profté pour présenter le bilan de son action. Le PTB a réagi : l'état de la Wallonie est préoccupant, il faut des initiatives publiques pour répondre à l’urgence sociale en matière de pauvreté, d’environnement et d’emploi.

Un fou à la tête des États-Unis ? L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis a inquiété le monde entier. Sa campagne, menée à grands renforts de remarques insultantes, sexistes, racistes… a parfois laissé croire qu’il n’avait pas vraiment d’idéologie ou de stratégie, que son caractère sanguin déterminait ses actions. Et pourtant, derrière l'apparente imprévisibilité, il y a bien des constantes.

Les spécialistes de la santé du PTB et médecins à Médecine pour le Peuple Dirk Van Duppen et Sofie Merckx ont montré dans une nouvelle étude qu’organiser un système d’appel d’offres pour les 25 médicaments qui coûtent le plus cher en remboursement à l’Inami permettrait d’économiser 480 millions d’euros. C’est le principe du modèle kiwi. Une proposition que vous pouvez soutenir en signant la pétition « Choisis le kiwi, Maggie ».

Le 7 mai prochain, les mouvements citoyens Hart Boven Hard et Tout Autre Chose organisent la troisième « Grande Parade » à Bruxelles. Le cortège s’achèvera autour de « la table la plus longue », construite le matin même par des bénévoles, et qui accueillera revendications, créativité débridée, le fracas de l’indignation. Et du gâteau. 

Dès la confirmation de la venue du président américain Donald Trump en Belgique, à l’occasion du sommet de l’OTAN le 24 mai, quatre jeunes Gantois ont lancé un événement Facebook « Protest March – Trump Not Welcome ». Rencontre avec deux des organisateurs, Natalie Eggermont et Bakou Mertens.

Raoul Hedebouw a été agressé, avant son discours au 1er mai à Liège, par un homme muni d’un couteau de cuisine. L’attaquant dans le dos, l’homme a planté son couteau dans la cuisse du porte-parole du PTB.

Raoul Hedebouw a été attaqué à l’arme blanche en marge de son discours du 1er mai à Liège. Les blessures sont légères et les motifs de l’agresseur sont encore inconnus. Raoul Hedebouw a néanmoins tenu son discours, en commençant par s’exclamer : « Il en faudra plus pour nous faire taire. » Peter Mertens, le président du PTB, qui s'est dit « profondément choqué » par cette agression, lui a transmis ses encouragements depuis Anvers, où il a tenu un discours sous le thème « Change the system ».

Pages