Actualités

Ce samedi 1er avril, le journal britannique The Guardian révélait l’implication des F-16 belges dans les bombardements effectués le 17 mars par la coalition occidentale sur Mossoul, en Irak, qui ont tué au moins 140 civils. Le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) balaie les critiques en les taxant de « petits jeux politiques ». Ce lundi 3 mars, le ministre est invité à s’expliquer en Commission spéciale de suivi des missions à l’étranger – à huis clos. Le PTB exige la transparence et un débat public sur le bilan des interventions militaires occidentales auxquelles il s'oppose depuis le départ.

Ce 31 mars, le gouvernement a décidé de contraindre les malades de longue durée à collaborer au parcours de réintégration sous menace de sanctions financières. Via ce processus, il veut remettre au travail 10 000 malades de longue durée en 2017.  Le PTB et Médecine pour le Peuple sont scandalisés par cette décision, et les syndicats ont également fait part de leur colère. Explications avec le Dr Saskia Deceuninck, médecin à la maison médicale de Médecine pour le Peuple à La Louvière.

La présence d’un lobbyiste de Big Pharma dans son cabinet influence-t-elle Maggie De Block ? Une analyse du service d’études du PTB montre que, si nous appliquions les prix de onze médicaments hors-brevet en vigueur aux Pays-Bas en Belgique, cela rapporterait 203 millions d’euros. Pourtant, la ministre de la Santé préfère augmenter le prix des médicaments pour les patients.

Les Belges sont les seuls peuples d’Europe qui ont vu leur pouvoir d’achat diminuer. Le gouvernement veut continuer en s’attaquant aux augmentations barémiques des employés.

Sans aucun débat démocratique, la présidence de Nethys vient d’être attribuée à Pierre Meyers, un multimillionnaire liégeois qui a été longtemps propriétaire de la multinationale CMI. Pour Damien Robert, président provincial du PTB, c’est une décision qui ne présage rien de bon : « Une intercommunale n’a pas vocation à être dirigée par un patron d’une multinationale. »

Dès le 1er avril 2017, on payera plus cher des médicaments indispensables et très fréquemment utilisés ? Il y a moyen de faire autrement. Médecine pour le Peuple et le PTB lancent une nouvelle campagne de cartes contre la hausse du prix de médicaments très utilisés et pour l’introduction du modèle kiwi.

Le gouvernement fédéral est en place depuis octobre 2014. Il s'est distingué par des attaques particulièrement dures contre le monde du travail, tandis qu'il offrait des milliards d'euros au patronat avec des mesures comme le saut d'index ou les baisses de cotisations sociales du tax-shift. Quel est le bilan après un peu plus de deux ans ?

Ce jeudi, l’Assemblée générale (AG) de Publifin est convoquée au siège de l’intercommunale. Pour le PTB, c’est l’occasion d’un retour à une intercommunale 100 % publique et la fin des rémunérations dans Nethys et ses filiales. L’ordre du jour de cette AG ne va pas dans ce sens…

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a fait voter le mercredi 29 mars l’instauration d’un examen d’entrée dès l’année prochaine pour les études de médecine afin de limiter le nombre d’étudiants. « Instaurer un examen d’entrée est un recul inacceptable, réagit Charlie Le Paige, le président de Comac, l’organisation étudiante du PTB. Cela ne résout en rien les pénuries ou les problèmes pour les étudiants, et impose en outre un filtre social renforcé. »

Le PTB monte en puissance ces derniers mois. Cela se traduit par des sondages très encourageants pour le PTB, mais qui le place devant de grands défis. Parmi ses défis, l’importance de diversifier ses porte-parole. Voici donc le nouveau visage francophone du PTB : Germain Mugemangango. 

Pages